Un ceinturon de combat : pour quoi faire ?

0
43

Indispensable pour transporter votre équipement, le ceinturon de combat ou également appelé « ceinture tactique » vous permettra un accès rapide et facile avec une répartition de la charge intelligente et confortable.

First line etc.

Connaissez-vous le principe de la first line, second line et third line ?

C’est simple. En first line (première position), vous allez mettre en priorité les équipements que vous devez porter en permanence sur votre ceinture ou ceinturon, ce que vous devez avoir à portée de main de manière indispensable (holster, poches pour chargeurs, pochette type dump pouch, ou poche de cuisse à fixer) . En second line, donc en seconde position, vous trouverez ce qui se porte plutôt à la poitrine, type gilet de combat, gilet tactique. Enfin, en third line, il s’agit de l’équipement que vous porterez sur le dos et qui ne sera que difficilement accessible car utilisé de manière beaucoup plus occasionnelle en partie.

A l’exemple des militaires

Dans l’armée, lorsque les soldats partent en OPE, en opération sur plusieurs jours, leur ceinture de combat nécessite une certaine organisation dans la manière dont sont sélectionnés les accessoires. Même configuration pour les adeptes d’airsoft qui jouent des parties sur plusieurs jours.

Tout ce qui concerne le jeu doit être privilégié. C’est–à-dire : votre réplique de poing maintenue grâce à un holster, vos billes mais aussi vos chargeurs afin d’éviter toute interruption en cours de partie.

Ensuite, l’équipement de survie et de bivouac doivent se disputer la place restante. Inutile de prévoir la couverture de survie pour une partie d’airsoft, il y a peu de chance que vous vous perdiez dans le désert ! Pensez en revanche à l’eau, quelques barres de céréales pour récupérer un peu d’énergie après l’effort, un couteau est également toujours le bienvenu.

Concernant le bivouac, en général, quand la partie se déroule sur plusieurs jours vous partagez le campement entre tous les participants pour plus de convivialité et c’est très peu probable que vous soyez perdu, seul, dans un coin retiré de la zone de jeu. Prévoyez tout de même une lampe de poche pour les parties tardives, et de quoi allumer un feu.

Alors, qu’est-il indispensable d’accrocher à sa ceinture de combat ?

Que les attaches soient de type M.O.L.L.E ou P.A.L.S, vous devez absolument transporter les équipements suivants :

  • Le holster, comme ces modèles. Impensable d’imaginer la réplique de poing portée dans le sac à dos ! Même s’il ne s’agit pas de l’arme factice que vous utiliserez le plus, vous devez l’avoir à portée de main. Le holster de cuisse sera d’ailleurs souvent maintenu par une sangle sur le ceinturon de combat.
  • Les porte-chargeurs. Voilà typiquement le matériel dont vous ne devez pas manquer en partie !
  • Une pochette de premier secours : une écorchure, une écharde. Il faut penser à vous équiper un minimum pour parer la moindre blessure (la votre ou celle de vos coéquipiers).

DERNIER CONSEIL

Ne lésinez pas sur la qualité. Une ceinture de combat bien pensée vous permettra de ne pas endurer le poids de ce qu’elle transporte, et votre équipement ne devra pas être supportée par votre dos ni vos hanches.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here