L’airsoft et les idées reçues

0
56

Vous débutez l’airsoft et votre entourage n’est pas franchement convaincu ? Normal ! et finalement assez courant… Une quantité d’idées reçues circulent sur l’airsoft et voici une compilation pour mieux y opposer des arguments qui vous permettront même, pourquoi pas, d’entraîner de nouveaux adeptes dans votre sillage !

L’airsoft est un loisir réservé aux hommes

Bien sûr que non ! Même si une majorité des membres est de sexe masculin, l’airsoft est ouvert à tous, hommes et femmes, de toutes catégories socio-professionnelles et de tous âges (même les mineurs à certaines conditions). L’esprit qui règne au sein des équipes c’est celui de la camaraderie, de la convivialité. C’est ouvert aux curieux et.ou passionnés et on s’y fait même des amis !

Il faut des autorisations spéciales pour acheter ou transporter une réplique

A condition que la puissance de votre réplique ne dépasse pas les 2 joules, que vous soyez majeur, vous pouvez l’acheter en toute légalité ; n’oubliez pas qu’il s’agit d’une arme factice et en aucun cas d’une arme réelle.

Toutefois, le transport d’une réplique nécessite certaines précautions, surtout depuis que l’état d’urgence a été décrété. Il faut donc les transporter rangées dans une housse ou valise (mallette) adaptées, ce qui vous permettra par la même occasion de les protéger des chocs éventuels.

L’impact des billes est douloureux

Le poids maximal des billes d’airsoft est de 0, 46 grammes. Elles sont en majorité conçues avec une base d’amidon de maïs ou d’un mélange de résine et de fragments d’orge. Il en existe aussi en plastique mais elles tendent à disparaître en raison de leur nocivité sur l’environnement. Le plomb et le métal sont totalement proscrits pour éviter tous les incidents.

La puissance maximale d’une réplique d’airsoft est de 2 joules pour 350 FPS. Autant dire que même si les billes sont légères, leur impact sur certaines parties du corps peut causer une légère douleur, un pincement vif.

Et puis, vous ne jouez pas nu !! Il suffit de veiller à se couvrir, de revêtir un gilet tactique pour se protéger des impacts.

L’airsoft est dangereux

Il serait faux de dire que la pratique de l’airsoft ne comporte pas de risques. Comme toute activité sportive, les chutes ou blessures existent et concernant l’utilisation des répliques, il est nécessaire de respecter les règles de sécurité mises en place et celles préconisées par les organisateurs pour éviter toutes les blessures, qu’elles soient bénignes ou même graves.

On ne le rappellera jamais assez : les protections oculaires sont obligatoires. Le minimum impose des lunettes homologuées, mais vous pouvez les compléter avec un masque, un casque et tout ce qui renforcera cette protection, incluant même le visage et la bouche pour une sécurité optimale.

Concernant le corps (genoux, coudes et mains en particulier), il ne faut pas hésiter à utiliser les protections adéquates, c’est-à-dire des genouillères, coudières et gants de qualité professionnelle. En effet le port de vêtements résistants vous mettra à l’abri lors des chutes ou des griffures en pleine nature.

N’oubliez pas que vous serez amenés à pratiquer le jeu sur des terrains accidentés tels que des forêts, bois…  et que les chutes sont monnaie courante lorsque, dans le feu de l’action vous devrez vous cacher de l’équipe adverse ou vous enfuir pour éviter l’impact des billes. Le port d’une paire de chaussures adaptées est plus que recommandé, cela vous évitera les entorses ou foulures. Les Rangers restent la valeur sûre des joueurs d’airsoft.

La pratique de l’airsoft coûte cher

Non aujourd’hui, le marché s’est considérablement développé et vous trouverez facilement un juste compromis alliant sécurité et « professionnalisme » à des prix abordables. Il existe beaucoup de conseils pratiques pour vous équiper à petits prix.

C’est au fil du temps et de la pratique que vous pourrez vous équiper en fonction de vos besoins et envies, de votre manière de jouer et de votre rôle dans l’équipe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here