Jouer une partie d’airsoft la nuit

0
250

Les parties qui ont lieu sur plusieurs jours, incluant un bivouac, ont de fortes chances de se dérouler également en nocturne. Les joueurs seront donc amenés à perdre leurs repères, pour en trouver de nouveaux, et mettre en place des stratégies différentes.

Les sens à l’affût

Privés partiellement de la vue, d’autres sens vont être sollicités, notamment l’ouïe. Cela vaut pour vos coéquipiers, il faudra les repérer en tendant l’oreille, mais il va également falloir faire prendre de discrétion afin de ne pas être entendu d’eux lorsque vous vous déplacez.

Essayez de maîtriser dans un premier temps votre environnement sonore afin de l’amadouer et ne pas avoir peur ou imaginer des bêtes féroces (qui n’existent que dans votre imagination) prêtes à vous bondir dessus ! On écoute donc en étant vigilant au sens du vent : la brise dans les arbres, les branches qui craquent, les hiboux et autres animaux nocturnes… de quoi quand même se faire de belles frayeurs.

Zen… On prend le temps avant de sauter sur sa réplique. La difficulté avec tous les sens à l’affût, c’est de sur-réagir en activant la détente de manière précipitée et anticipée, ce qui vous fera repérer à coup sûr par l’équipe adverse. Avant d’appuyer sur la détente, assurez-vous que vous ne rêvez pas : qu’il y a bien quelqu’un face à vous !

Avoir ou pas une lumière sur soi ?

Certains se munissent d’une vision nocturne pour mieux distinguer leurs adversaires. Attention toutefois certains modèles sont illégaux, ceux notamment qui sont destinés à un usage militaire.

Il est également recommandé d’avoir une source lumineuse (comme un bâton lumineux ou lampe frontale) pour vous, c’est beaucoup plus prudent. Les lumières rouges offrent une lumière plus « étouffée » et est moins visible de loin. N’hésitez pas non plus à vous déplacer en groupe, ou en binôme, d’autant plus si le terrain de jeu est vaste. Pensez à synchroniser vos pas et mouvements avec votre coéquipier. Il est préférable également que tous les membres de votre équipe ne disposent pas de la lumière, seul le premier de la ligne pourra s’en munir et éclairer les autres coéquipiers.

https://www.stock-armurerie.com/lampe-frontale-led-mira-highlander.html

Se protéger des obstacles

Même avec une source lumineuse, évoluer en pleine forêt dans la pénombre est dangereux. Les obstacles sont nombreux : branches tombées au sol, cailloux, ronces …

Nous vous conseillons alors de marcher en faisant des petits pas, en déployant d’abord le talon et ensuite dérouler votre pied jusqu’aux orteils, ce qui vous permettra d’être stable et d‘étouffer au maximum le bruit de vos pas.

Pensez également à marcher le bras en avant afin d’éviter les branches ou arbres hauts : soit vous avancez le bras tendu en avant, soit le bras perpendiculaire au sol, au niveau de votre visage.

Les stratégies à mettre en place

Afin de ne pas vous retrouver perdu au milieu de la forêt en pleine nuit, nous vous recommandons de vous déplacer en binôme, mais aussi de repérer le terrain avant, en pleine journée.

Certains indices seront précieux pour éviter les chutes et pour optimiser votre partie avec votre équipe : le terrain est-il boisé ? accidenté ? plat ou en pente ? est-il sableux d’un côté et rocailleux de l’autre ?

En un mot nous vous recommandons avant tout d‘être prudent, de penser à prendre une trousse de secours sur vous, de maîtriser au maximum votre environnement sonore, visuelle, tactile, pour une partie réussie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here