Comment choisir (et remplir) sa trousse de secours Airsoft ?

0
80

Le risque zéro n’existe pas, surtout quand on évolue dans des terrains accidentés comme des forêts, bois ou encore espaces désaffectés. C’est pourquoi, tous les organisateurs vous le diront : il est nécessaire de prévoir une trousse de secours pour toutes vos parties d’airsoft.

Du petit « bobo » (une griffure, éraflure) aux blessures qui peuvent s’avérer plus sérieuses, il est plus prudent de pouvoir parer à toutes les urgences en cours de partie.

Cette poche médicale ou trousse de secours, ou encore trousse de premiers soins, vous la trouverez encore sous les noms de medic pouch, poche medic, IFAK (Individual First Aid Kit) ou TIC (Trousse Individuel de Combat). A cet effet, il est préférable d’avoir une petite trousse de secours sur soi, dans votre sac à dos ou accrochée à votre gilet tactique grâce aux passants M.O.L.L.E. et en garder une plus conséquente et fournie dans la safe zone.

Comment choisir sa trousse de secours ?

  • La contenance : Veillez à ce qu’elle ne soit pas trop volumineuse ni grande car vous seriez tenté de la remplir et son port ne doit pas vous encombrer. Trop petite, vous ne pourriez rien mettre dedans.
  • Une ouverture facile et discrète : Son système d’ouverture doit être simple et ne pas alerter tous les adversaires (exit les velcros !). Certains modèles sont dotés d’une fermeture éclair conçue pour être ouverte avec des gants.
  • La visibilité : Votre trousse doit être facile d’accès pour vous, pour les autres également qui doivent la trouver et s’en saisir rapidement. Certaines sont rouges, d’autres ornées d’une croix pour un repérage rapide et efficace.
  • L’aspect pratique : Assurez vous que l’intérieur de votre trousse de premier soins soit dotée de compartiments de rangement de différentes tailles.
https://www.stock-armurerie.com/trousse-de-secours-mini-pack.html

Que mettre dans votre trousse de secours ?

Le choix du contenu de votre trousse de secours ne doit pas s’effectuer au hasard. En effet, vous devez disposer d’un équipement qui vous permettra de soigner rapidement petits et gros bobos pour vous mais aussi pour vos coéquipiers blessés qui auraient pu oublier de s’équiper.

Une fiche signalétique individuelle rappelant éventuellement vos maladies, allergies et votre groupe sanguin.

Il existe des trousses de secours qui, à l’achat, sont déjà pré-remplies. Mais si ce n’est pas le cas ou si vous voulez vous assurer qu’elle contient bien les éléments indispensables, voici une liste qui vous guidera :

  • un désinfectant ;
  • du sérum physiologique ;
  • une paire de ciseaux ;
  • des compresses stériles ;
  • du sparadrap ;
  • une pince à épiler ;
  • des bandes de gaze ;
  • une paire de gants ;
  • une crème pour soulager les douleurs liées à une entorse ;
  • une crème contre les brûlures.

Concernant la trousse de secours que vous laisserez en safe zone, un équipement plus conséquent est recommandé.

N’oubliez pas qu’une formation type PSC1 (Prévention et Secours Civiques de Niveau 1) aux premiers secours est fortement conseillée à tous les citoyens, et plus encore si vous pratiquez des loisirs sportifs en équipe. Elle vous apprendra à réagir face à des situations de la vie quotidienne: malaise, traumatismes, perte de connaissance, arrêt cardiaque, etc.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here