Comment bien se déplacer en équipe?

0
165

Former une équipe cohérente et efficace en partie ne s’improvise pas : afin d’optimiser vos déplacements collectifs, outre les tactiques de déplacement, sachez que la communication et l’entraînement seront vos deux atouts majeurs .

Dans un premier temps il est nécessaire que tous les membres de votre équipe connaissent les positionnements collectifs, quels types de déplacements vous allez être amenés à effectuer ensemble.

Quelles sont les différentes formations possibles ?

Ce mot désigne la manière dont les joueurs se déplacent de manière collective. Les plus courantes sont les 6 suivantes :

  • La plus connue est celle désignée par la colonne ou la file (indienne): chaque joueur se place derrière le précédent, formant ainsi une file. Le mouvement de vos corps ne forme plus qu’une ligne droite, vous êtes tous dans le même espace. Cette formation est particulièrement usitée dans les espaces clos, lorsque vous jouez en CQB.
  • La variante la plus évidente de la file indienne précédente est la flèche : deux coéquipiers gèrent l’avant, l’un à droite, l’un à gauche, formant ainsi visuellement une flèche. Cette formation permet de progresser rapidement mais aussi permet à trois coéquipiers d’assurer une triple reconnaissance du terrain.
  • Pour une couverture et une protection maximale de tous les joueurs, la technique du losange ou diamant permet une progression idéale concernant l’observation. La difficulté réside davantage dans le rythme de la progression puisque pour conserver le losange ou diamant, il faut que l’ensemble des coéquipiers avance au même rythme.
  • Lorsque les joueurs se positionnent les uns à côté des autres, formant une sorte de mur, il s’agit de la ligne étendue. Cela permet d’occuper toute la largueur (ou presque) du terrain et donc, réplique en main, de mener des offensives massives envers l’équipe adverse. Toutefois, en adoptant cette formation, il faut oublier la discrétion et les stratégies plus fines !
  • Le cercle défensif  quant à lui, désigne la forme prise par l’équipe, en forme de cercle. Les joueurs pourront être plus ou moins camouflés et espacés les uns des autres. Le gros avantage c’est que vous connaissez exactement la position des membres de votre équipe. L’inconvénient majeur est l’impossibilité d’effectuer des déplacements collectifs dans cette configuration.
  • Enfin, le « V inversé » autrement appelé « fer de lance » offrira à tous les joueurs de votre équipe un angle de tir redoutable.

L’importance de bien communiquer au préalable avec ses coéquipiers

Il apparaît nécessaire voire indispensable de vous assurer que vous allez utiliser un langage commun à tous les coéquipiers. Que chacun des membres de l’équipe comprenne les mêmes consignes.

Concernant les ordres de déplacement, un acronyme facile à retenir vous facilitera l’organisation : PIF.

  • Point à atteindre : quel est l’objectif fixé qui sera le point d’arrivée visé)
  • Itinéraire : quel chemin allez-vous emprunter pour vous rendre au point à atteindre
  • Formation : quel type de formation allez-vous adopter (voir ci-dessus)

N’oubliez pas qu’une bonne communication est la clé de parties réussies et d’une ambiance de qualité entre les membres d’une même équipe ! Cependant il parait très improbable d’organiser un cours avec vos coéquipiers comme élèves avant de vous lancer sur le terrain. Alors, l’entraînement avec eux reste le meilleur moyen de mettre en pratique les théories ou les scénario que vous avez mis sur papier, cela permet de mettre en lumière les failles de vos stratégies et d’y remédier, d’échanger sur les expériences réussies (ou non) des uns et des autres). Cela permet enfin de vous mettre d’accord sur un dress code commun ou une tenue vous permettant de vous identifier en tant qu’équipe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here