Qu’est-ce que le Spring airsoft ?

0
160

Quand on débute la pratique de l’airsoft, il n’est pas toujours simple de s’y retrouver : le vocabulaire, les accessoires, l’équipement… mais surtout les répliques. Les longues, les courtes, celles qui fonctionnent au gaz ou électriquement, et le spring dans tout ça ? Autant de questions auxquelles nous allons répondre dans cet article.

 

Aux origines de l’airsoft…

Après la Seconde Guerre Mondiale, les USA ont imposé au Japon l’interdiction de la détention d’armes à feu pour les civils. Que ce soit pour tirer ou pour les collectionner, il était désormais interdit de détenir une arme, même désarmée.

Pourtant cela n’a pas empêché les passionnés d’émettre le souhait d’en détenir… même si il fallait qu’elle soit en plastique! Fin des années 60, l’entreprise Maruzen a lancé la production de répliques, totalement coulées dans le plastique (et donc inertes) pour les collectionneurs. Progressivement ces répliques ont été fabriquées avec du métal et de la résine, avec des parties mobiles, à l’image des armes réelles.

Dans les années 70, enfin, en respectant la législation tout en la contournant, des entreprises ont commencé à concevoir des répliques de manière à pouvoir tirer grâce à de l’air comprimé et des billes de 6 millimètres de diamètre. C’est ainsi que les premières répliques sont commercialisées et connaissent un franc succès, la première a été le FAMAS. Les passionnés se retrouvent pour jouer avec leurs répliques et ainsi naissent les Wargames qui deviennent bientôt une discipline de loisir sportif à part entière : l’airsoft.

Concernant le mode de propulsion des billes, les années ont simplifié l’usage du gaz : les bouteilles d’air comprimé, lourdes et portées comme un sac à dos, sont devenues plus légères mais offrant moins d’autonomie, ce qui est vite devenu contraignant pour les joueurs. L’arrivée de l’électricité dans le système de fonctionnement des répliques a permis à l’airsoft de se développer davantage, même si la technique n’était pas encore au point.

C’est en 1986 seulement que la société Tokyo Marui produit des répliques d’armes spring, c’est-à-dire que la propulsion de la bille s’effectue par de l’air comprimé par le biais d’un ressort.

Quelles sont les répliques Spring ?

Aujourd’hui nombreux sont les modèles de répliques Spring  ; 1911, Mossberg, Beretta M9, Glock, MK 23, PX4, Taurus PT92 …

Les BOLTS (répliques de précision) sont des répliques que l’on doit réarmer après chaque coup tiré. Ils sont relativement silencieux mais on leur reproche d’être limités en billes. Les utilisateurs de bolts équipent souvent leurs répliques avec un canon de « précision » ou en changeant le ressort pour augmenter l’énergie potentielle.

Les SPRING : de type répliques courtes ou longues, sont peu utilisés en jeu car sont ils sont faibles en énergie et offrent une précision moindre contrairement aux autres types de répliques.

Pourquoi acheter un Spring ?

Aujourd’hui le Spring se développe et devient davantage performant : de plus en plus de joueurs y reviennent.

Les répliques Spring sont souvent moins onéreuses, faciles à utiliser et à manier, c’est une bonne manière de débuter l’airsoft.

Avantage non négligeable : elles ne sont pas impactées par les variations de température (comme les répliques à gaz).

Même si en effet, la puissance du tir est moindre (0,5 joule en moyenne), la distance parcourue par la bille sera d’une quinzaine de mètres. A utiliser en seconde réplique, car avouons-le, le spring n’a rien de comparable avec une AEG par exemple, le sniper appréciera son caractère silencieux et fiable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here