Airsoft : comment débuter ?

0
27

Si vous vous posez la question, c’est que vous savez déjà que l’airsoft est un loisir, un sport même, dans lequel les participants utilisent des répliques, des armes factices, propulsant des billes d’un diamètre de 6 à 8 millimètres, réglementées avec une puissance maximale de 2 joules.

 

Les règles du jeu 

A partir d’un scénario défini par les organisateurs, les joueurs s’affrontent en équipes, le but étant de toucher les adversaires avec les billes tirées par leur réplique afin de les éliminer temporairement. On appelle cela les mettre « out ».

Contrairement au paintball où l’impact de la bille laisse une trace, l’airsoft exige des participants une certaine honnêteté, appelée fair-play afin de se déclarer « out ».

Les règles de sécurité

Le port de protections oculaires est obligatoire.

La puissance des répliques ne doit pas excéder 2 joules.

Il est interdit de tirer à bout portant ou viser la tête de votre adversaire.

Il est interdit de tirer en présence de riverains, de marcheurs.

Le choix de la réplique

Il existe 3 types d’alimentation pour faire fonctionner votre réplique :

  • les répliques à ressort (spring) : ce sont des répliques d’armes de poing, donc pas vraiment adaptées comme première réplique pour les parties d’airsoft.
  • les répliques électriques (aeg) : elles fonctionnent grâce à une batterie. Celles-ci sont particulièrement conseillées aux débutants car elles sont fiables, solides et faciles d’utilisation, ne nécessitant pas un entretien poussé et soigneux. Avec le temps, il est courant que les débutants s’orientent vers une réplique gaz qui procure tout de même, avouons-le, plus de sensations quand on tire.
  • les répliques gaz : plus réalistes donc, les répliques gaz offrent aux utilisateurs des sensations (un vrai recul) lorsque l’on tire. Inconvénient de taille pour les débutants: l’entretien. Il faut démonter la réplique et la nettoyer après chaque partie, ce qui peut s’avérer complexe lorsqu’on ne connait pas encore bien le fonctionnement de celles-ci.

Concernant le modèle, il vous suffira de choisir quelle imitation d’arme réelle vous désirez avoir en main. Un conseil : ne jetez pas votre dévolu sur une réplique rare. Optez pour un modèle courant, ainsi vous pourrez plus facilement l’accessoiriser, et de manière moins onéreuse.

Où et avec qui pratiquer ?

De nombreuses associations ou clubs d’airsofteurs existent en France. Grâce aux réseaux sociaux, vous trouverez facilement une équipe ou une partie à rejoindre. A condition de respecter les règles de sécurité et de fair-play, vous avez de fortes chances de nouer de solides amitiés autour de cette passion commune.

Quant au lieu de pratique, sachez que vous ne pourrez pas improviser une partie d’airsoft avec quelques amis dans le terrain vague à côté de chez vous. Vous devez obligatoirement obtenir une autorisation écrite du propriétaire du terrain sur lequel vous avez prévu de jouer.

Le terrain de jeu pourra être extérieur ou intérieur. Evidemment, ce ne sont pas les mêmes stratégies qui seront mises en place dans ces espaces : si vous pratiquez l’airsoft dans un bois ou sous-bois, les sensations seront démultipliées (camouflage, bruits, obstacles sur le terrain…), les répliques longues seront indispensables. A contrario, dans une usine désaffectée par exemple, les joueurs utiliseront davantage des répliques courtes et ainsi les équiper de silencieux pour plus de discrétion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here