L’airsoft en 5 questions

0
60

Parce que les pratiquants d’airsoft ont horreur des clichés que les médias véhiculent trop facilement, en les assimilant à des militaires qui auraient loupé leur vocation en jouant à la gué-guerre, sa pratique demeure volontairement confidentielle. Vous êtes novice, vous aimeriez essayer? découvrir?

Voici donc les 5 questions que l’on nous pose régulièrement à propos de l’Airsoft :

L’airsoft est-il dangereux?

Non, l’airsoft, s’il est pratiqué selon les règles de sécurité édictées par les organisateurs de la partie, n’est pas dangereux.

Ce qui peut être dangereux, c’est l’impact des billes dans les yeux MAIS le port de protections oculaires est obligatoire et les protections faciales sont vivement conseillées.

Ce qui peut être dangereux, c’est une réplique qui tire des billes avec une puissance de plus de 2 joules, MAIS les puissances supérieures sont interdites (sinon les répliques sont considérées comme des armes de 7ième catégorie et doivent être déclarées auprès de la gendarmerie).

Ce qui peut être dangereux, c’est le tir d’une bille à très courte distance, MAIS il convient de garder une distance de sécurité de 10 mètres (voire 20 à 30 mètres si la réplique est upgradée).

Doit-on s’habiller obligatoirement en militaire?

Non, les tenues militaires fidèles à l’authentique ne sont pas du tout la norme !

En revanche, pour une qualité de jeu, il est préférable d’être discret en adoptant une tenue de camouflage afin de vous fondre dans le décor et ne pas vous faire repérer par l’équipe adverse. Les tenues empruntées à celles des militaires sont très pratiques car elles sont adaptées aux loisirs de plein air (coloris discrets, multiples poches, tissu résistant…).

Certains se déguisent comme leurs personnages préférés de jeux vidéos, d’autres en tenue civile. Des joueurs organisent des hommages à certaines périodes historiques, des parties avec des scénarios s’inspirant de la Seconde Guerre Mondiale par exemple. Tout est possible !! Ce sont les organisateurs qui vous guideront concernant l’habillement ou le dress code requis.

 

Quelle est la règle du jeu?

Des équipes s’affrontent selon des scénarios définis au préalable par les organisateurs. Ceux-ci varient, ainsi que le nombre de joueurs et la durée des parties. La majorité du temps il n’y a pas de perdant ni de gagnant, donc pas de compétition. Mais le suivi du scénario établi permet le plaisir du jeu.

Comment intégrer une partie sans faire partie d’une association?

Les forums sur la toile ne manquent pas. Vous trouverez facilement des passionnés non loin de chez vous. C’est vrai qu’il n’est pas toujours facile d’intégrer un groupe de joueurs en ne connaissant personne, pourtant c’est faisable… et facile quand on est tous réunis pour la même raison !

Pour éviter tout faux pas, renseignez-vous au préalable auprès des organisateurs pour savoir s’il y a des exigences particulières (tenue, réplique…) et n’oubliez jamais de faire preuve de fair-play.

 

Est-ce un sport « de riche »?

Comme beaucoup de loisirs, un équipement minimal est requis : concernant l’airsoft, une réplique munie de billes (de cartouches de gaz, et de chargeurs selon le type de réplique) est indispensable.

Il faut compter entre 100 et 300 euros pour un équipement correct. N’hésitez pas à comparer et vous renseigner (réplique courte ou longue, gaz, CO2, à ressort, électrique, AEG…). Vous amortirez vite votre investissement, sachant que les prix des consommables (billes et gaz) sont très accessibles. Nous vous conseillons d’entretenir votre réplique et la nettoyer après chaque partie pour lui garantir une durée de vie maximale.

 

A présent, n’hésitez plus ! Lancez-vous en toute sécurité ! Encadrée et réglementée afin d’éviter toutes les dérives dangereuses, les passionnés sont des personnes prudentes et responsables qui militent pour une pratique de qualité mais surtout pour une maximum de plaisir !

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here