Le rôle de l’éclaireur

0
73

Dans l’Armée, l’éclaireur c’est aussi celui que l’on surnomme le « recon » parce qu’il a pour mission de partir en reconnaissance pour observer l’avancée des ennemis et revenir avec des informations qui seront exploitables pour son camp. Dans une partie d’airsoft, l’éclaireur aura le même rôle au sein de son équipe.

Qu’il s’agisse des militaires ou des passionnés d’airsoft, les éclaireurs sont choisis pour les qualités dont ils font preuve, à savoir un sens de l’observation aigu, leur connaissance de l’environnement et du terrain de jeu. Ils doivent être rapides, discrets et efficaces. Le Recon doit aussi être mobile et ne pas reculer devant l’effort et la marche à pieds ; il est bien souvent la cible idéale et pour éviter d’être touché, il devra se déplacer sans relâche. Comme son nom l’indique, il doit éclairer le chemin de ses coéquipiers, c’est à dire les prévenir des risques qu’ils pourraient rencontrer et leur donner le meilleur itinéraire. Aujourd’hui on appelle ça également « le renseignement humain ». L’objectif est de s’approcher à vue des troupes ennemies, de pouvoir lister les points faibles et les points fort du camp adverse, de faire un rapport à son équipe, puis de trouver une faille dans leur défense. Enfin l’éclaireur devra revenir sans se faire repérer, s’il doit tirer c’est que sa mission n’a pas été bien réussie.

Etant donné la concentration et l’énergie que requiert ce rôle, les soldats ou même les équipes d’airsoft se partagent le rôle tour à tour pour éviter également que ce soit toujours la même personne en première ligne du combat.

Certains le comparent à un lièvre car c’est celui, dans une partie, qui se sacrifie pour « la bonne cause », celui que les snipers de l’équipe adverse visent en premier et qui permet à ceux de son équipe de les repérer et donc les déloger!

Équipé de manière plus légère qu’un autre joueur, l’éclaireur est plus discret lorsqu’il se déplace. En effet, question équipement une tenue camouflée (plutôt légère et discrète) sera parfaite, ainsi qu’une réplique, de préférence légère, car l’éclaireur n’est pas sensé ouvrir le feu. Une paire de jumelles et un talkie-walkie avec kit oreille pour être le plus discret possible compléteront l’équipement. Certains éclaireurs gardent à portée de main (ou de sac à dos) un filet de camouflage sous lequel ils s’abritent en deux temps trois mouvements pour se cacher dans les buissons lorsque des adversaires sont dans les parages. La pince coupante est également l’accessoire « confort » pour vous frayer un chemin parmi les branchages et les ronces sans déchirer votre tenue.

Niveau répliques, il est également équipé léger, d’une arme de poing et d’un pistolet mitrailleur. Les deux c’est la solution parfaite : arme de poing dans un holster et pistolet mitrailleur type MP5 dans la main pour progresser.

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here