L’airsoft est-il un jeu dangereux?

0
53

Il serait faux de dire que la pratique de l’airsoft ne comporte pas de risques. Comme toute activité sportive, les chutes ou blessures existent et concernant l’utilisation des répliques, il est nécessaire de respecter les règles de sécurité mises en place et celles préconisées par les organisateurs pour éviter toutes les blessures, qu’elles soient bénignes ou même graves.

 

Une pratique encadrée

Aujourd’hui la FFA (Fédération Française d’Airsoft)  milite pour un « Airsoft responsable » et condamne avec fermeté les pratiques dangereuses telles que la fabrication d’engins explosifs (qui a fait perdre la vie à des adolescents en mal de sensations fortes). Beaucoup d’associations permettent aux joueurs de pratiquer en équipe dans le respect des cadres et règles.

Concernant le port des répliques, elles sont interdites dans les lieux publics et doivent être transportées dans une malle ou housse adaptées.

La vente de répliques est interdite aux mineurs.

La pratique de l’airsoft doit se faire dans des lieux adaptés, avec l’accord écrit du propriétaire. Certains joueurs louent auprès de sociétés spécialisées des sites outdoor ou indoor ; d’autres louent des terrains privés tels que des bois, ou espaces de plein air comme des champs.

Les protections corporelles

On ne le rappellera jamais assez : les protections oculaires sont obligatoires. Le minimum impose des lunettes homologuées, mais vous pouvez les compléter avec un masque, un casque et tout ce qui renforcera cette protection, incluant même le visage et la bouche pour une sécurité optimale.

Concernant le corps (genoux, coudes et mains en particulier), il ne faut pas hésiter à utiliser les protections adéquates, c’est-à-dire des genouillères, coudières et gants de qualité professionnelle. En effet le port de vêtements résistants vous mettra à l’abri lors des chutes ou des griffures en pleine nature.

N’oubliez pas que vous serez amenés à pratiquer le jeu sur des terrains accidentés tels que des forêts, bois…  et que les chutes sont monnaie courante lorsque, dans le feu de l’action vous devrez vous cacher de l’équipe adverse ou vous enfuir pour éviter l’impact des billes. Le port d’une paire de chaussures adaptées est plus que recommandé, cela vous évitera les entorses ou foulures. Les Rangers restent la valeur sûre des joueurs d’airsoft

L’utilisation des répliques

Les répliques propulsent des billes de plastique entre 6 et 8 mm de diamètre grâce à de l’air comprimé ou des gaz.

La force de propulsion (énergie cinétique) des billes est réglementée et ne peut pas dépasser 2 joules, ce qui équivaut à peu près à la force d’un élastique que l’on tend et relâche. Au-delà, la réplique est considérée comme une arme. Recevoir une bille peut surprendre, mais ne provoque pas de blessure ni de douleur, à condition que le tireur soit à une distance suffisante et ne vise pas le visage. Il est donc nécessaire de respecter une certaine distance minimale d’engagement.

Derniers conseils

Pensez à vous munir d’une trousse de premiers secours avec désinfectant, paire de ciseaux, compresses, sparadrap, bande de gaz… Un téléphone portable à portée de mains est aussi nécessaire si vous devez appeler les secours.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here